Connectez-vous S'inscrire
Cultivia.fr ®
BUGEYRADIO.FR BUGEYRADIO.FR

Cultivia.fr ® | Actualités locales en continu et info en direct | WebRadio et Magazine #cultiviaFR





Facebook

Derniers tweets
Cultivia.fr : #Live | Près de 80 % de participation au referendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien: Près... | @cultiviaFR https://t.co/Z4MzONhhPo
Cultivia.fr : #Live | Gérard Collomb défend le projet de loi antiterroriste devant l'Assemblée: Le projet de loi... | @cultiviaFR https://t.co/h53JOdEOHv
Cultivia.fr : #Live | Allemagne: ce que disent les responsables de l'AfD: Ce dimanche, au terme des législatives... | @cultiviaFR https://t.co/pFarJwW4d3
Cultivia.fr : #Live | Rwanda : l'opposante Diane Rwigara en garde à vue pour trahison: Arrêtée samedi avec sa... | @cultiviaFR https://t.co/MwKDkZmZhG
Cultivia.fr : #Live | Le maire de Londres et le patron d'Uber cherchent à calmer le jeu: Alors que le patron... | @cultiviaFR https://t.co/UdHEL3gVk8




Meteo Rhône-Alpes



Recevez la newsletter



Faits-Divers

AIN (01) : Les agents des routes du Département mobilisés pour assurer l'entretien des routes cet hiver


Rédigé le Jeudi 1 Décembre 2016 à 15:26 | par | modifié le Jeudi 1 Décembre 2016



AIN (01) : Les agents des routes du Département mobilisés pour assurer l'entretien des routes cet hiver
L'hiver arrive... Les agents des routes du Département sont mobilisés, prêts à intervenir en cas de neige ou de verglas.

Ce matin, (NDLR jeudi 1er décembre), Sandrine Castellano, vice-présidente du Département déléguée aux routes et aux bâtiments départementaux, présentait la campagne de viabilité hivernale.
 
Campagne de viabilité hivernale 2016 - 2017 Le Département mobilisé pour assurer l’entretien des routes

3,25 millions d’euros C’est le coût annuel de la VH (hors salaires)*

12 400 tonnes de sel utilisées (une tonne de sel coûte entre 60 et 80 euros)

7 300 sorties d’engins

47 000 heures de travail

* Pour un hiver moyen (2014-2015)

LES BONS REFLEXES POUR CIRCULER EN HIVER

Au début de l’hiver, préparez votre véhicule

• Assurez-vous du bon fonctionnement de votre véhicule.

• Equipez-le de pneus hiver.

• Munissez-vous de chaînes pour des accès en altitude.

Sur la route, on lève le pied !

• Anticipez l’augmentation de votre temps de parcours si la météo se dégrade.

• Augmentez les distances de sécurité.

• Evitez les manoeuvres brutales.

• Ne dépassez pas les engins de déneigement lorsqu’ils sont en action et facilitez leur passage.
 
 
• En cas de blocage, garez-vous sur le bas-côté pour libérer le passage aux engins.

Restez informé

• Pendant toute la période hivernale, un état des routes est disponible, chaque matin vers 7 h 30, sur le site internet www.etatdesroutes.ain.fr. Il permet de localiser les zones où il faut redoubler de prudence et les perturbations de circulation à prévoir en raison des opérations de salage ou de déneigement.Ces informations sont également relayées sur Twitter (#routes01) et sur la page Facebook du Département.
 
• En cas de risques météorologiques importants, différez votre déplacement dans la mesure du possible.

Tout au long de l’année, les 400 agents de la Direction des routes travaillent pour assurer la sécurité et l’entretien des 4 460 kilomètres de routes départementales. Les conditions météorologiques particulières de l’hiver entraînent la mise en place d’un dispositif spécifique pour assurer le maintien de la circulation appelé « Viabilité Hivernale » (VH). Du 10 novembre 2016 au 20 avril 2017 en zones de montagne* et du 17 novembre 2016 au 23 mars 2017 en plaine**, les agents des routes du Département sont mobilisés, prêts à intervenir en cas d’intempéries. Quotidiennement, ils veillent à ce que les routes départementales restent praticables même en cas de mauvais temps.

* Agences routières concernées : Bellegarde - Pays de Gex ; Bas-Bugey ; Haut-Bugey ; Bresse - Revermont pour les centres d’exploitation de Cerdon et Simandre-sur-Suran.

** Agences routières concernées : Val-de-Saône - Bresse ; Dombes - Plaine de l’Ain ; Bresse - Revermont pour les centres d’exploitation de Bourg, Coligny et Tossiat.

DES INTERVENTIONS PRIORISÉES

Cinq niveaux de service

Le réseau routier départemental est hiérarchisé selon l’intensité du trafic. Cette hiérarchisation permet, en période de viabilité hivernale, d’appliquer différents niveaux de service et des traitements différents.

Cinq niveaux ont été définis par le Département de l’Ain, classés de N1 à N5. A chaque niveau de service correspond un type d’intervention : N1 étant le niveau le mieux traité et N5 correspondant aux routes non traitées (soit environ 90 km). Ces niveaux de service permettent de dimensionner les moyens et l’organisation du service hivernal.

118 circuits

Le Département de l’Ain traite 118 circuits, dont 110 en régie au départ des 27 centres routiers répartis sur l’ensemble du territoire. En moyenne, un circuit de déneigement représente 35 km de routes en zone de montagne, soit un temps de rotation de 3 heures 30 entre chaque passage de l’engin de service hivernal. En zone de plaine, un circuit représente 45 km de routes, soit un temps de rotation de 4 heures entre chaque passage de l’engin.

Les agences routières et techniques mobilisées 24h/24

Les opérations de viabilité hivernale sont organisées dans chaque agence routière. Chacune d’elles connaît bien l’état du réseau grâce au suivi régulier des prévisions météorologiques et aux patrouilles locales. L’organisation de la viabilité hivernale mobilise l’ensemble des personnels chargés de l’entretien et de l’exploitation des routes. Au total, ce sont 300 agents des agences routières qui interviennent pour surveiller le réseau et réaliser les interventions de déneigement et de déverglaçage.

En parallèle, une cinquantaine d’agents organisent et pilotent les actions en tant que « support » aux équipes territoriales.

La viabilité hivernale s’organise autour des fonctions clés suivantes :

• le responsable d’astreinte en agence routière : à partir des prévisions météorologiques, il détermine l’opportunité ou non de réaliser des patrouilles de surveillance du réseau. Il suit les opérations de déneigement et de salage et organise les moyens d’intervention à l’échelle de l’agence routière.
 
• les patrouilleurs : dès 3 h du matin, ils observent la formation et l’évolution des phénomènes hivernaux.

• le responsable d’intervention : informé par les patrouilleurs des conditions météo, de l’état des routes et de leur possible évolution, il a la responsabilité de déclencher localement la mise en oeuvre des moyens de déneigement et de salage.

• les personnels d’intervention : agents de terrain, ils interviennent dès que cela est nécessaire depuis les 27 centres routiers répartis sur l’ensemble du Département.

• le cadre de permanence de la direction des routes : il supervise l’ensemble du dispositif mis en place à l’échelle du Département et gère les crises routières éventuelles en lien avec les partenaires extérieurs.

NEIGE OU VERGLAS : UN TRAITEMENT APPROPRIÉ

Sur la base des prévisions météorologiques, les agents des routes, grâce aux patrouilles réalisé décident des traitements les plus appropriés :
 
• Le traitement précuratif : il permet d’éviter la formation de verglas en épandant du sel sur la chaussée par anticipation, au plus près de l’apparition du phénomène.

En cas de neige, il n’existe pas de traitement précuratif (avant la chute). La neige ne peut être traitée que lorsqu’elle est tombée !

• Le traitement curatif : pendant les précipitations, la neige est raclée et évacuée avec des lames de déneigement installées sur les engins. Un salage complémentaire, en fin d’épisode, permet de traiter la neige résiduelle. Le verglas est traité par salage.

Les produits utilisés :

Le sel : il fait fondre la glace en abaissant le point de congélation.

La saumure : eau saturée en sel, la saumure est fabriquée dans les centres routiers. Elle est utilisée pour mouiller le sel afin de le fixer et d’accélérer son action sur la chaussée.

La bouillie de sel : mélange de sel et de saumure. La bouillie de sel représente la quasi-totalité des traitements effectués dans le Département de l’Ain.

Durant les épisodes neigeux, malgré l’intervention rapide des agents des routes, il est possible que les usagers roulent sur des chaussées enneigées et ce jusqu’à la fin des précipitations. Le maintien de la circulation se fait essentiellement par évacuation de la neige, en raclant la chaussée avec une lame portée par un engin. Le salage intervient en fin de raclage. C’est une mesure de finition qui vise à accélérer le « retour au noir » de la route.

Le saviez-vous ? Le sel n’a pas la propriété de faire fondre la neige.

Saler avant le raclage entraînerait un gaspillage de sel et aurait un très fort impact environnemental sur le milieu naturel étant donné les quantités qu’il faudrait épandre.

En présence d’une couche de 5 cm de neige et d’une température de chaussée de -5°C, il faudrait épandre 1,2 kg de sel par m² pour faire fondre les 5 cm de neige. Un engin de service hivernal ayant une capacité de 7 tonnes de sel ne pourrait ainsi traiter qu’un seul kilomètre de route !
 
COMMUNIQUE DE PRESSE ET PHOTOS : Céline Moyne-Bressand Attachée de presse Chargée de communication multimédia Direction de la communication Conseil Départemental de l'Ain





À la une | Faits-Divers | Politique | Economie | Social | Sport | Santé | Auvergne Rhône-Alpes | LifeStyle | Radio | Ecologie / Faune / Flore | Replay | Télévision | Un jour, une pensée... | Presse









Retrouvez Cultivia.fr sur chacune des communes suivantes : Aignoz, Aiguebelette, Aix-Les-Bains, Albens, Albertville, Alby-Sur-Chéran, Allonzier-La-Caille, Ambérieu-en-Bugey, Ambléon, Ambutrix, Andert-Condon, Anglefort, Annecy, Annecy-Le-Vieux, Annemasse, Aoste, Aranc, Ardosset, Artemare, Bassy, Bellegarde sur Valserine, Bellegarde-sur-Valserine, Belley, Belmont-Luthezieu, Belmont-Luthézieu, Beon, Bloye, Boussy, Bregnier-Cordon, Brenaz, Brens, Brison-Saint-Innocent, Cerin, Cessens, Ceyzerieu, Chalet d'Arviere, Challonges, Chambéry, Chamonix-Mont-Blanc, Champagne en Valromey, Champdor, Chanay, Chanaz, Chatillon-en-Michaille, Chautagne, Chavanod, Chavornay, Chazey-Bons, Chêne-En-Semine, Chessenaz, Chindrieux, Choisy, Clermont, Colomieu, Contrevoz, Conzieu, Corbonod, Corcelles, Cormaranche-en-Bugey, Cran-Gevrier, Cressieu, Cressin-Rochefort, Cruseilles, Culoz, Cuzieu, Desingy, Diemoz, Eloise, Epagny, Etercy, Flaxieu, Fort-l'Ecluse, Franclens, Frangy, Genève, Glandieu, Gorges-du-fier, Grand-Epagny, Grenoble, Grésy-Sur-Aix, Groisy, Groslee, Hauteville-Lompnes, Hauteville-Sur-Fier, Hotonnes, Internet Radio, Izieu, Jonzier-Epagny, Jujurieux, La-Balme-De-Sillingy, La Biolle, La Burbanche, Lagnieu, La Ravoire, Lavours, Le-Bourget-Du-Lac, Le Fier, Le Revoiret, Lhuis, Lochieu, Lompnieu, Lornay, Lyon, Magnieu, Marcellaz-Albanais, Marignieu, Marigny-Saint-Marcel, Marlioz, Massignieu-de-Rives, Massingy, Megève, Menthonnex-Sous-Clermont, Mésigny, Metz-Tessy, Meythet, Montagny-Les-Lanches, Montchavin-les-Coches, Moye, Murs-Gelignieux, Musièges, Nantua, Nattages, Neyrieu, Ordonnaz, Oyonnax, Parves, Passin, Péage-de-Roussillon, Peyrieu, Plans-d'Hotonnes, Poisy, Pollieu, Pontcharra, Pringy, Pugieu, Roche, Romagnieu, Rossillon, Ruffieu, Ruffieux, Rumilly, Saint-Benoit, Saint-Champ, Saint-Germain-La-Chambotte, Saint-Germain-les-Paroisses, Saint-Gervais-Les-Bains, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Julien-en-Genevois, Saint-Martin-de-Bavel, Saint-Rambert-en-Bugey, Saint-Vulbas, Sales, Serrieres-de-Briord, Serrières-en-Chautagne, Seynod, Seyssel, Sillingy, Sutrieu, Tenay, Thézillieu, Thonon-Les-Bains, Trept, Usinens, Val-De-Fier, Vallières, Vaux-Saint-Sulpice, Versonnex, Vieu-en-Valromey, Vieugy, Vions, Virieu-le-Grand, Virieu-Le-Grand, Virieu-le-Petit, Virignin, Viry, Viry, Voglans, Vongnes, webradio Artemare, radio Artemare, Yenne, Bourg-en-bresse, Votre lien ici ? Plus d'infos ? Mentions légales.